Comme chaque année depuis 33 ans, une équipe de Lentilly s’est rendue à Kouila pour le suivi et la mise en place d’actions financées grâce aux dons des lentillois et amis du jumelage.

A cause de la sécheresse qui a frappé le Sahel en 2017, les dernières récoltes à Kouila ont diminué de moitié. Plus que jamais, le soutien de la cantine scolaire est une priorité pour le Comité de Jumelage.
Grâce aux dons recueillis, l’association peut dès cette année parrainer la cantine d’une deuxième école, située tout près de Kouila. Au total 550 enfants bénéficient chaque jour d’école d’un repas consistant à base de riz et haricots secs.

Voici une présentation en bref des actions menées ces derniers mois, qui visent toujours, comme le rappelle l’association, à permettre aux villageois de Kouila de vivre décemment sur leur terre.
Toutes les informations relatives au Comité de Jumelage sont remises directement dans les boîtes aux lettres des lentillois par les bénévoles de l’association, ceci afin de limiter les frais de gestion.

 

ÉDUCATION
• Parrainage de la cantine scolaire dans deux écoles, permettant le financement d’un repas quotidien pour 550 enfants.
• Approvisionnement des deux bibliothèques ado et enfants.
• Prise en charge de la moitié des frais d’inscription à l’école.
• 100% des élèves de Cm2 ont réussi leur passage en 6ème !

ENVIRONNEMENT ET AGRICULTURE
• Construction d’un quatrième puits autour du barrage, au milieu des jardins. Ce sont les femmes qui assurent l’arrosage des cultures manuellement à l’aide de seaux.
En réduisant leur trajet pour aller chercher l’eau, ce puits supplémentaire va faciliter leur tâche.
• Construction d’une centaine de foyers améliorés. Utilisés pour cuisiner, ces foyers limitent la consommation de bois et réduisent ainsi la charge de travail assumée par les femmes et sont bénéfiques pour l’environnement.

VIE DES VILLAGEOIS DE KOUILA
• Subvention de 300 lampes solaires fabriquées au Burkina. A Kouila, il n’y a ni eau courante, ni électricité et il fait nuit à 18h.
Ces lampes sont très appréciées et changent le quotidien des villageois de Kouila.
• Renouvellement de 70 micro-crédits à destination des femmes pour les aider à développer des activités de petit commerce (vente de beignets, d’arachides, d’aromates…)

En janvier 2018, la réalisatrice du film « Mathurin, journée d’un enfant de Kouila » s’est rendue à Kouila pour tourner cette fois un film sur la journée d’une femme en brousse.
Ces deux films pourront être présentés lors d’évènements, et notamment auprès des élèves de Lentilly.

LES TEMPS FORTS DU JUMELAGE A LENTILLY
• Participation de l’association à  un repas Burkinabé à la cantine de l’école publique de Lentilly, avec projection du film « Mathurin, journée d’un enfant de Kouila » et expo photos,
afin de faire découvrir aux enfants d’autres modes de vie.
• Vente d’artisanat réalisée le 27 mai sur le marché du dimanche matin : c’était l’occasion de rencontrer l’association et échanger avec ses bénévoles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *