Comme chaque année, un groupe de bénévoles s’est rendu à Kouila.

La situation du pays est particulièrement difficile et l’année 2018 a été marquée par une grande sécheresse. Dans ce contexte, la coopération est d’autant nécessaire et urgente.

ACTIONS AUPRES DES ENFANTS

La priorité de l’association est de soutenir la cantine de trois écoles et de garantir au moins un repas quotidien à chaque enfant. Au-delà de la cantine scolaire, le comité apporte son aide pour les soins de premiers secours, la bibliothèque et les équipements sportifs.

Lors de ce voyage, les bénévoles ont rencontré le lycée de l’Amitié près de Kouila, qui n’a ni eau, ni électricité, ni cantine. Le Comité vient de faire réparer le forage pour permettre l’accès à l’eau à l’aide d’une pompe, et il envisage la mise en place d’un préau éclairé le soir par un panneau solaire afin de permettre aux élèves de travailler, car il fait nuit à 18 heures au Burkina.

Février 2019, réparation du forage du lycée de Ziniaré (477 élèves), qui ne fonctionnait plus depuis trois ans.

Les élèves de Oubri Yaoghin, nouvelle école soutenue par l’association en 2019

ACTIONS AUPRES DES VILLAGEOIS

L’association poursuit son soutien à des projets portés par les femmes de Kouila, via un système de micro-crédits et participe au financement de lampes solaires (déjà 300 subventionnées par le comité). Avec la même énergie, il continue l’amélioration « des Jardins de Kouila » : au total 105 jardins ont été créés dans l’aval du barrage, avec la mise en place de formation à l’agro-écologie.

La création d’une association des jardinières et jardiniers est indispensable afin de mettre en place une meilleure irrigation des parcelles sèches (bassins de rétentions) ou tout autre système pour rapprocher l’eau des jardins. Une clôture de meilleure qualité sera également mise en place pour protéger, les jardins de la divagation des animaux.

Voici l’un des jardins où l’association souhaite rapprocher l’accès à l’eau.

Les bénévoles ont transporté près de 500 kg de matériels divers, livres pour les bibliothèques, vêtements pour les enfants et fauteuils roulants, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *